Requins prédateurs
Requin Blanc Requin blanc
Requin tigre Requin tigre
Requin bouledogue Requin bouledogue
Requin longimane Requin longimane
Requin mako Requin mako
Requin blancCrédit photo: Terry Goss, Wikimedia Commons
Requin blanc C'est l'un des plus grands requins prédateurs vivant actuellement dans les océans, aux environs de six mètres de long. Il est considéré comme un requin dangereux puisqu'il est responsable d'attaques contre les hommes. Il a une alimentation très variée : pinnipèdes, poissons, tortues de mer, cétacés.
Requin tigreCrédit photo: MusikAnimal, Wikimedia Commons
Requin tigre Le requin-tigre fait partie des plus grandes espèces de requins dangereux pour l'homme, aux environs de trois - quatre mètres, et 500 kg. Il possède une nageoire fine et pointue. Son corps brun-gris est strié de rayures verticales sombres, particulièrement visibles chez les jeunes adultes, les juvéniles quant à eux arborent une livrée argentée tachetée comme celle du léopard. Les taches deviennent barres avec l'âge puis disparaissent à la maturité sexuelle. Ce sont ces rayures qui lui valent le nom de requin-tigre.
Requin bouledogueCrédit photo: Albert Kok, Wikimedia Commons
Requin bouledogue Il peut atteindre 3,40 m de longueur maximale. Son dos est gris ou brun olive avec l'extrémité des nageoires un peu plus foncée et son ventre est blanchâtre. Il tient son nom de son apparence massive, trapue, lourde et vigoureuse et de son museau aplati et court.
Requin longimaneCrédit photo: Oldak Quill, Wikimedia Commons
Requin longimane Son corps trapu est surtout reconnaissable à son aileron et ses nageoires longues, arrondies et se finissant en pointes blanches. Sa longueur n'excède généralement pas les trois mètres. Ce requin est agressif, solitaire et se déplace lentement. Il peut être un danger pour les survivants de naufrages ou de crashs aériens. Les attaques dans les eaux de baignade sont cependant rares, car le requin longimane vit exclusivement loin des côtes.
Requin makoCrédit photo : Mark Conlin, National Oceanic and Atmospheric Administration
Requin mako Il est de couleur bleu nuit sur le dessus et blanc en dessous. De forme très hydrodynamique, il a une taille maximale de quatre mètres. Ses fentes branchiales sont particulièrement larges. Évolue de la surface à 740 mètres de profondeur. Il est capable de maintenir une température corporelle supérieure à celle de l'eau, ce qui lui permet d'atteindre rapidement des vitesses élevées et de faire des bonds hors de l'eau.
Les requins pacifiques
Requin baleine Requin baleine
Requin pèlerin Requin pèlerin
Requin grande gueule Requin grande gueule
Requin baleineCrédit photo: Arturo de Frias Marques, Wikimedia Commons
Requin baleine Le requin-baleine est le plus grand poisson au monde. Il atteint 20 m de longueur et pèse 20 tonnes (22 tonnes anglaises). Généralement solitaire, il peut former des groupes de plus de 100 individus. Il est inoffensif pour l'humain, et ce, malgré son apparence redoutable. Certains plongeurs et nageurs l'ont approché et même touché sans danger. Le requin-baleine se nourrit principalement de plancton, mais aussi de sardines et d'anchois.
Requin pèlerinCrédit photo: Rossbeane, Wikimedia Commons
Requin pèlerin Le requin-pèlerin est une grande espèce, hautement migratrice, que l'on trouve couramment au large du Canada atlantique pendant les mois d'été. Une grande partie de ce gentil requin reste inconnue. Une question importante subsiste : pourquoi ces requins semblent disparaître entre la fin de l'automne et l'été suivant et où vont-ils pendant cette période? Certains pensent qu'ils se rendent dans des eaux plus profondes pendant les mois d'hiver, avant d'hiberner. Cette hypothèse n'est cependant pas vérifiée.
Requin grande gueuleCrédit photo: U.S. National Archives
Requin grande gueule On dispose de peu d'informations sur cette espèce qui peut atteindre des tailles jusqu'à 5,20 mètres et près de 750 kilogrammes. Il nage, comme le requin-baleine et le requin-pèlerin, avec sa bouche grande ouverte pour filtrer de l’eau et capturer planctons et méduses. Sa bouche, comme son nom l’indique est impressionnante et peut mesurer jusqu’à un mètre de long. Il passe la majorité du temps dans les eaux très profondes, d’où la difficulté des observations.
Description de l'espèce
Les requins sont des poissons cartilagineux qui existent depuis environ 400 millions d'années. Ils sont sous leur forme moderne depuis 100 millions d'années, ce qui prouve leur perfection d'adaptation. Si le squelette le plus ancien fut découvert aux États-Unis, c'est en Espagne que la plus ancienne dent fossile de requin fut retrouvée.

Cycle de vie
Les requins utilisent essentiellement leur nageoire pour se déplacer. Ils se déplacent à la vitesse de quelques km/h. Contrairement à la plupart des autres poissons, ils n'ont pas de vessie natatoire pour se stabiliser en profondeur mais utilisent le squalène, huile présente dans leur foie, de densité moindre que l'eau pour corriger leur flottabilité. Les requins pélagiques doivent nager continuellement vu que les fonds océaniques sont a priori hors de portée de ces animaux.

La majorité des requins sont carnivores; ils se nourrissent de poissons blessés, d'animaux en décomposition et autres déchets rejetés par les bateaux. Ils s'attaquent également à des proies vivantes telles que les phoques, les tortues marines, les oiseaux, les crabes, une grande variété de poissons, et parfois même certains cétacés. Certains requins très agressifs peuvent même attaquer des membres de leur propre espèce. Les plus gros, le requin pèlerin et le requin-baleine, sont de paisibles consommateurs de plancton.

Reproduction
La plupart des requins se reproduisent dans l'océan. Contrairement aux autres poissons, les requins ont un mécanisme de reproduction peu efficace et ne produisent qu'un nombre restreint d'œufs. Les requins doivent donc les protéger au mieux, pour qu'un grand nombre arrive à maturité. Les requins utilisent un système de fécondation sous forme de copulation. Lors de l'accouplement la femelle attire les mâles grâce à des phéromones qu'elle dissémine au gré des courants.

Selon les espèces de requins, ont observe trois modes de reproduction : * L'oviparité : Les requins ovipares pondent des œufs, généralement de grande taille, directement dans l'eau. * L'ovoviviparité : Les requins se reproduisent par œufs aussi, mais ceux-ci se développent et éclosent à l'intérieur du corps de la mère. Les œufs fécondés se développent dans l'utérus, chacun dans un compartiment distinct. * La viviparité : Les embryons se développent dans l'utérus de la mère à partir des réserves nutritives issues du placenta, et les jeunes animaux naissent complètement formés.
Menaces et sauvegarde de l'espèce
Les requins dans le monde


Placez la souris sur une des images en bas de la carte pour voir apparaître les zones océaniques où les différentes espèces de requins vivent.