Tortues marines
La caouanne La caouanne
La tortue de Kemp La tortue de Kemp
La tortue à dossière plate La tortue à dossière plate
La tortue imbriquée La tortue imbriquée
La tortue luth La tortue luth
La tortue olivâtre La tortue olivâtre
La tortue verte La tortue verte
La caouanneCrédit photo : Strobilomyces, Wikimedia Commons
La caouanne La Caouanne ou la tortue carette est un reptile marin qui mesure en moyenne 90 cm de long quand elle a atteint sa taille adulte, et pèse approximativement 135 kg, les plus grands spécimens pesant plus de 450 kg. La peau varie du jaune au marron, et la carapace est brun-rougeâtre. Il n’y a pas de différences visibles entre mâles et femelles jusqu’à ce que les tortues atteignent l’âge adulte. On peut alors repérer les mâles avec leur queue plus large et leur plastron plus court que les femelles.
La tortue de KempCrédit photo : U.S. Fish and Wildlife Service
La tortue de Kemp La tortue de Kemp et la tortue olivâtre sont les plus petites espèces de tortue marine, et mesurent entre 58 et 70 cm. Elles pèsent de 36 à 45 kg. La tortue de Kemp est reconnaissable à sa dossière vert-grise. Elle se différencie de la tortue olivâtre par une carapace moins bombée et son bec corné qui peut être finement denticulé.
La tortue à dossière plateCrédit photo : Lyndie Malan, Wikimedia Commons
La tortue à dossière plate Elle se reconnait aisément à sa carapace lorsque ses écailles marginales sont recourbées vers le haut. La couleur de sa dossière est verdâtre à olivâtre tirant sur le marron. Ses quatre paires d’écailles costales sont juxtaposées. Le plastron est de couleur crème à jaune. Elle possède deux paires de quatre plaques infra marginales. Elle ne dispose que d'une seule griffe sur ses nageoires et une paire d'écailles de préfrontales.
La tortue imbriquéeCrédit photo: Philippe Bourjon, Wikimedia Commons
La tortue imbriquée Elle vit à proximité des côtes dans l’ensemble des mers tropicales. Réputée et longtemps recherchée pour la qualité supérieure de son écaille, elle est pour cette raison l’une des espèces de tortues de mer les plus menacées d’extinction. L’aspect de cette espèce est assez semblable à celui des autres tortues marines. Sa carapace osseuse, sans carène continue et très colorée est plutôt aplatie.
La tortue luthCrédit photo: JuliasTravels, Wikimedia Commons
La tortue luth Le plus gros reptile de la planète, la carapace de la tortue luth peut atteindre plus de deux mètres de longueur. Elle est aussi la seule tortue marine qui ne possède pas de carapace dure. Sa carapace (de couleur bleu nuit) est en effet recouverte d'une peau coriace ayant l'aspect du cuir (d'où le nom anglais «leatherback »). Sous son cuir épais s'étend une couche très riche de tissu conjonctif graisseux et de cartilage entourant une mosaïque de petits nodules osseux imbriqués, ressemblant à un casse-tête.
La tortue olivâtreCrédit photo: Bernard Gagnon, Wikimedia Commons
La tortue olivâtre Elle doit son nom à la couleur olive de sa carapace. Cette espèce est en voie de régression. Elle mesure entre 58 et 70 cm et un poids d'environ 50 kg. Sa dossière est plutôt plus bombée que celle de la tortue de Kemp. La dossière est verdâtre à ocre brun. Les bords sont légèrement retournés.
La tortue verteCrédit photo: Brocken Inaglory, Wikimedia Commons
La tortue verte Cette tortue marine est la plus grande et la plus rapide des tortues marines : elle peut atteindre une vitesse de près de 35 km/h. La carapace mesure en moyenne 110 cm et l'animal pèse entre 80 et 130 kg. Certains spécimens peuvent atteindre un poids de 300 kg pour une longueur de carapace de 1,5 m. Sa carapace ovale est aplatie, sa tête est petite et sa dossière est brun olive, les plaques brillantes avec des taches radiaires jaunes, vertes et noires, le plastron est jaune pâle, crème ou blanchâtre.
Les tortues aquatiques
La tortue aquatiqueCrédit photo: Mailysd, Wikimedia Commons
Les tortues aquatiques sont des tortues qui passent leur vie dans ou à proximité immédiate de l'eau douce. Elles possèdent une carapace généralement beaucoup moins bombée que les tortues terrestres et des pattes plus ou moins palmées. Leurs pattes sont des palettes natatoires, contrairement aux tortues terrestres qui ont des pattes massives munies de griffes. Elles sont carnivores alors que les tortues terrestres sont herbivores.
Les tortues terrestres
La tortue terrestreCrédit photo: Craig ONeal, Wikimedia Commons
Les tortues terrestres forment une famille de tortues qui passent toute leur vie sur la terre sans avoir besoin d'un cours d'eau pour vivre. Elles possèdent une carapace généralement beaucoup plus bombée que les tortues aquatiques et des pattes massives munies de griffes. Leurs carapaces vont de moins de 12 cm à 130 cm formées d'une dossi re voûtée, et d'un plastron habituellement sans articulation. On les trouve dans leurs milieux naturels (chaud comme les déserts, les forêts tropicales ou les milieux méditerranéens).
Description de l'espèce
Les tortues marines sont de très anciens reptiles à respiration aérienne. Elles sont présentes sur terre depuis 110 millions d'années. Les tortues marines diffèrent des tortues terrestres car elles ne peuvent pas rétracter leur tête dans leur carapace. Les nageoires antérieures sont très puissantes. Les nageoires postérieures jouent le rôle de gouvernail. À la place des dents, les tortues marines possèdent une mâchoire similaire à un bec, avec des bords tranchants pour déchirer leurs aliments. Il est impossible de distinguer mâles et femelles avant la maturité sexuelle.

La tortue luth est non seulement beaucoup plus grosse que toutes les autres tortues marines, elle est le plus gros reptile de la planète. Sa dossière peut atteindre plus de deux mètres de longueur et son poids, plus de 900 kilos. Comme toutes les tortues marines, la tortue luth possède des nageoires antérieures et postérieures, mais c'est la seule parmi celles-ci dont les nageoires sont dépourvues de griffes. Ses grosses nageoires antérieures sont généralement aussi longues que la moitié de la carapace. Comme toutes les tortues marines, la tortue luth ne peut pas replier sa tête et ses nageoires sous sa carapace comme le font les tortues terrestres et les tortues d'eau douce.

Cycle de vie

Les tortues marines peuvent être trouvées dans des habitats variés tels que les récifs coralliens, les herbiers sous-marins, les eaux côtières et la pleine mer. Elles quittent ces aires d'alimentation tous les 2-3 ans pour effectuer un voyage de milliers de kilomètres afin de se reproduire sur leur plage natale. Les femelles retournent souvent sur le même site de ponte que les années précédentes avec une précision remarquable. La tortue luth est la plus grande migratrice parmi tous les reptiles, une tortue seule pouvant traverser un bassin océanique d'une côte à l'autre. Elle fréquente les eaux tropicales, tempérées et boréales des océans Atlantique, Pacifique et Indien. On la retrouve aussi en Méditerranée.

Reproduction

Plusieurs fois dans une saison, les femelles tortues marines viennent la nuit, pondre leurs œufs sur le rivage, tandis que les mâles restent dans les eaux côtières près des plages de ponte où a eu lieu la reproduction. Les femelles pondent une centaine d'œufs par nid. Pendant la ponte, la tortue entre dans une transe. L'incubation dure environ deux mois sous le sable.
Menaces et sauvegarde de l'espèce
Les tortues dans le monde


Placez la souris sur une des images en bas de la carte pour voir apparaître les zones océaniques où les différentes espèces de tortues marines vivent.